3 years ago

EpiNano fait peau neuv

N. Renaudie, V. Tassy, Y. Iwatsubo, B. Sobczak, I. Tordjman, P. Maladry, L. Delabre, S. Ducamp, P. Empereur-bissonnet, I. Bonmarin, K. Chami

Publication date: September 2018

Source: Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, Volume 79, Issue 4

Author(s): N. Renaudie, V. Tassy, Y. Iwatsubo, B. Sobczak, I. Tordjman, P. Maladry, L. Delabre, S. Ducamp, P. Empereur-Bissonnet, I. Bonmarin, K. Chami

EpiNano, dispositif national dédié à la surveillance épidémiologique des travailleurs exposés aux nanomatériaux manufacturés, est mis en place depuis 2014 par Santé publique France, suite à une saisine conjointe des ministères de la santé et du travail. EpiNano consiste à établir et suivre de manière prospective une cohorte de travailleurs potentiellement exposés à quatre familles de nanomatériaux manufacturés : nanotubes de carbone simple ou multiparoi, dioxyde de titane et de silice et noir de carbone.

En raison des taux de participation modestes lors de la première phase (2014–2016), de nouvelles modalités ont été élaborées en lien avec l’inspection médicale du travail.

Cette nouvelle approche positionne le médecin du travail et son équipe pluridisciplinaire au centre du dispositif EpiNano, en lui confiant un rôle de promoteur auprès de la direction de l’entreprise, avec l’appui des médecins inspecteurs du travail (MIT) et de Santé publique France. De nouveaux outils sont mis à sa disposition et disponibles également sur le site de Santé publique France http://www.santepubliquefrance.fr/epinano : (i) Des supports (affiche, diaporama, dépliant) pour promouvoir la communication intra-entreprise (direction et travailleurs) ; (ii) Un cahier de recueil de données pour l’évaluation des expositions aux nanomatériaux manufacturés des postes de travail. Santé publique France assure la formation au recueil de données. Les données collectées sont restituées par Santé publique France dans un document de synthèse, dont le contenu peut être utilisé pour alimenter les dossiers règlementaires (Fiche d’entreprise, Document unique d’évaluation des risques) et assurer la traçabilité des expositions professionnelles aux nanomatériaux dans le Dossier Médical en Santé Travail. Par ailleurs, l’auto-questionnaire d’inclusion des travailleurs est simplifié. Il reste enrichi par l’utilisation des bases médico-administratives. La cohorte sera suivie sur plusieurs décades avec une mise à jour régulière des données et des analyses.

Cette première cohorte mondiale apportera un éclairage quant aux éventuels effets délétères des nanomatériaux manufacturés sur la santé humaine et le cas échéant, contribuera à orienter la mise en place de programmes de prévention.

You might also like
Discover & Discuss Important Research

Keeping up-to-date with research can feel impossible, with papers being published faster than you'll ever be able to read them. That's where Researcher comes in: we're simplifying discovery and making important discussions happen. With over 19,000 sources, including peer-reviewed journals, preprints, blogs, universities, podcasts and Live events across 10 research areas, you'll never miss what's important to you. It's like social media, but better. Oh, and we should mention - it's free.

  • Download from Google Play
  • Download from App Store
  • Download from AppInChina

Researcher displays publicly available abstracts and doesn’t host any full article content. If the content is open access, we will direct clicks from the abstracts to the publisher website and display the PDF copy on our platform. Clicks to view the full text will be directed to the publisher website, where only users with subscriptions or access through their institution are able to view the full article.