3 years ago

Antalgiques stupéfiants ordonnances sécurisées (ASOS): évolution des prescriptions des antalgiques opioïdes en fonction des indications (2007–2017)

Joelle Perri-plandé, Mathieu Deschamps, Marie Baumevieille, Marie Gérardin, Véronique Pizzoglio, Nathalie Fouilhe Sam-lai, Liselotte Pochard, Florence Fabre, Stéphanie Pain, Anne Batisse, Anais Serre, Christine Fournier-choma, Reynald Le Boisselier, Anne-sylvie Caous, Jean-pierre Kahn, Ghada Miremont-salamé, Amélie Daveluy, French Addictovigilance Network (fan)

Publication date: December 2018

Source: Thérapie, Volume 73, Issue 6

Author(s): Joelle Perri-Plandé, Mathieu Deschamps, Marie Baumevieille, Marie Gérardin, Véronique Pizzoglio, Nathalie Fouilhe Sam-Lai, Liselotte Pochard, Florence Fabre, Stéphanie Pain, Anne Batisse, Anais Serre, Christine Fournier-Choma, Reynald Le Boisselier, Anne-Sylvie Caous, Jean-Pierre Kahn, Ghada Miremont-Salamé, Amélie Daveluy, French Addictovigilance Network (FAN)

Introduction

Les prescriptions d’antalgiques stupéfiants ont évolué ces dernières années, dans le choix de l’antalgique prescrit mais surtout dans les indications thérapeutiques. Cette synthèse présente un focus sur les indications thérapeutiques des antalgiques opioïdes (fentanyl transdermique ou transmuqueux, morphine, oxycodone) à partir des enquêtes ASOS, de 2007 à 2017.

Méthode

Étude annuelle transversale réalisée, pendant une semaine, auprès de pharmacies d’officine sur un échantillon de 1500 pharmacies tirées au sort en France métropolitaine et dans les départements d’Outre-Mer (DOM). Une fiche enquête doit être remplie pour chaque ordonnance comportant un antalgique stupéfiant ou assimilé.

Résultats

(1) Évolution du nombre de prescriptions : les prescriptions de morphine sont majoritaires. Depuis 2015, l’oxycodone est passée en deuxième position, devant le fentanyl transdermique, de façon stable.

(2) Comparaison des différents antalgiques opioïdes en fonction des indications : dans les indications rhumatologiques, la morphine reste majoritaire. Le fentanyl transdermique occupait la deuxième place jusqu’en 2014, mais les prescriptions d’oxycodone ont doublé entre 2010 et 2017 et l’oxycodone se maintient en deuxième position depuis 2015.

Dans les indications cancérologiques, les prescriptions de fentanyl transdermique et la morphine étaient initialement majoritaires, mais l’oxycodone a nettement progressé jusqu’à être en tête des prescriptions en 2012, 2015 et 2016. La diminution régulière des prescriptions de fentanyl transdermique depuis 2010 et, parallèlement, la hausse de celles de fentanyl transmuqueux a placé la molécule fentanyl au premier rang, ou dans les mêmes proportions que l’oxycodone. Après une baisse régulière, les prescriptions de morphine sont similaires à celles de l’oxycodone et du fentanyl transdermique en 2017.

Les indications neurologiques représentent un faible pourcentage des prescriptions d’antalgiques opioïdes. La morphine et l’oxycodone sont les plus prescrites.

Dans les autres indications, la morphine a toujours occupé la première place, rejointe en 2015 par l’oxycodone.

Conclusion

La morphine reste en tête des prescriptions d’antalgiques stupéfiants ; une progression constante de l’oxycodone la place en deuxième position depuis 2015. Toutes molécules confondues, les indications rhumatologiques sont majoritaires depuis 2009. La part des indications « autres » reste non négligeable : pour certaines molécules (morphine, oxycodone), depuis 2012, le pourcentage de prescriptions est proche ou supérieur à celui des indications en cancérologie.

You might also like
Discover & Discuss Important Research

Keeping up-to-date with research can feel impossible, with papers being published faster than you'll ever be able to read them. That's where Researcher comes in: we're simplifying discovery and making important discussions happen. With over 19,000 sources, including peer-reviewed journals, preprints, blogs, universities, podcasts and Live events across 10 research areas, you'll never miss what's important to you. It's like social media, but better. Oh, and we should mention - it's free.

  • Download from Google Play
  • Download from App Store
  • Download from AppInChina

Researcher displays publicly available abstracts and doesn’t host any full article content. If the content is open access, we will direct clicks from the abstracts to the publisher website and display the PDF copy on our platform. Clicks to view the full text will be directed to the publisher website, where only users with subscriptions or access through their institution are able to view the full article.