3 years ago

Envenimation par ingestion de chenilles processionnaires chez un chien de traîneau

M. Kammerer, H. Pouliquen

Publication date: September 2018

Source: Toxicologie Analytique et Clinique, Volume 30, Issue 3

Author(s): M. Kammerer, H. Pouliquen

Objectif

Description d’une envenimation par ingestion de chenilles processionnaires chez une jeune chienne, à partir d’un cas détaillé, illustré par des photos.

Description du cas

Nous rapportons l’observation et le suivi d’une jeune chienne appartenant à une meute de chiens de traîneau, qui a ingéré des chenilles début avril 2017 dans l’Yonne. L’animal a présenté dans la demi-heure qui a suivi, un œdème sous-glossien et une coloration noire de la langue. Il a été aussitôt emmené chez un vétérinaire, qui après tranquillisation par injection de médétomidine, a effectué un rinçage de la cavité buccale et une injection de corticoïde. Dans les heures qui ont suivi sont apparus des vomissements sanguinolents. La chienne a été alors hospitalisée et mise sous perfusion. L’œdème lingual a disparu, mais la langue s’est nécrosée. Un traitement antibiotique a été instauré. Une chenille a été retrouvée presque intacte dans les selles. Au bout de 5 jours, on a observé la perte de l’extrémité de la langue qui était ainsi réduite de moitié. La chienne a alors été nourrie par gavage manuel de pâtée humide et d’eau avec du miel. Dix jours plus tard, elle a réussi à boire seule en aspirant l’eau dans une grosse gamelle. Puis dans les semaines qui ont suivi, elle a appris à manger seule également. Deux mois plus tard, son comportement était redevenu alerte et joueur, et elle s’alimentait de façon autonome avec les mêmes croquettes que ses congénères, mais trempées dans l’eau au préalable.

Conclusion

Ce cas illustre la gravité de l’atteinte lésionnelle du venin des chenilles processionnaires, mais il montre aussi que ces lésions peuvent rester très localisées. La nécrose conduit généralement à une perte tissulaire, mais chez le chien, il est possible de survivre à la chute d’un morceau important de langue, grâce au nursing qui permet l’adaptation de l’animal à ce handicap. Le centre antipoison animal de l’école vétérinaire de Nantes a enregistré une centaine d’envenimations par les chenilles processionnaires, surtout chez le chien (83 %) mais tous les animaux qui sortent à l’extérieur sont potentiellement exposés. L’évolution est le plus souvent favorable, mais ce n’est pas toujours le cas, et l’euthanasie est alors la seule solution.

You might also like
Discover & Discuss Important Research

Keeping up-to-date with research can feel impossible, with papers being published faster than you'll ever be able to read them. That's where Researcher comes in: we're simplifying discovery and making important discussions happen. With over 19,000 sources, including peer-reviewed journals, preprints, blogs, universities, podcasts and Live events across 10 research areas, you'll never miss what's important to you. It's like social media, but better. Oh, and we should mention - it's free.

  • Download from Google Play
  • Download from App Store
  • Download from AppInChina

Researcher displays publicly available abstracts and doesn’t host any full article content. If the content is open access, we will direct clicks from the abstracts to the publisher website and display the PDF copy on our platform. Clicks to view the full text will be directed to the publisher website, where only users with subscriptions or access through their institution are able to view the full article.